Coupe de Provence - "Il y a deux catégories de joueurs"

Vainqueur de l'épreuve en tant que joueur, Eddy Cardillo, l'entraineur du SMUC aimerait inscrire cette compétition à son palmarès d'entraineur. Pour cela, ces hommes devront d'abord éviter le piège Minots du Panier et aborder cette rencontre avec le même sérieux qu'un match de championnat.

"On va aborder ce match dans la continuité du championnat. Ce dernier est tellement difficile qu'on a pris l'habitude de ne pas regarder le classement des adversaires. De fait, toutes les semaines se ressemblent, il faut remettre le couvert à l'entrainement parce qu'aucun match n'est facile et  ce sera  le cas dimanche. J'ai eu quelques échos sur le Panier, c'est une équipe performante dans son championnat, avec de la vitesse devant, athlétique. Pour tous joueurs la coupe est quelque chose de spécial. Il y a ceux qui l'ont gagnée, et qui on envie de gagner une deuxième fois et les autres. Dans mon équipe, il n'y a pas beaucoup d'anciens vainqueurs, moi en tant que jeune entraineur, je n'ai jamais dépassé les quarts. On s'est plutôt mis à l'aise en championnat et ça nous permet d'être libéré pour jouer la coupe à fond. En tant que joueur, je l'ai gagnée deux fois, ce sont des choses qui sont marquantes. Ce sont des émotions particulières et dans une petite carrière amateur, on s'en rappelle toute sa vie. Ce sont des moments forts, on se rappelle avec qui on jouait, contre qui, comment on marquait les buts. Je connais le plaisir que ça donne, je peuxfaire quelques suggestions aux joueurs pour leur expliquer, mais ce sont des moments à vivre, ça vaut plus qu'un discours". 

Au fil des minutes