Pompiers – Et si c'était l'année des Sapeurs pompiers du 13…

Les hommes de Christophe Rodriguez vont tenter de remporter le titre de champion de France au mois de juin. Entretien avec le sélectionneur du département.

De la DH jusqu'à la FSGT

Christophe Rodriguez, comment se font les sélections pour figurer dans cette sélection départementale ?

L'équipe existe depuis 1998. A l'époque je jouait puis l'âge avançant, je suis passé de l'autre côté de la barrière. Le milieu des pompiers est un petit milieu, on se connaît tous, dès qu'un bon footballeur entre dans un centre de secours, on me tient au courant. Par l'intermédiaire des sites Intranet, des différents tournois que nous pouvons organiser, on se crée un réseau. Ensuite j'organise des matchs avec des équipes de ligue ou de district et à partir de là, je dégage un groupe de 35 joueurs. Puis j'en sélectionne 19 pour les phases qualificatives et 22 pour les phases finales.

A quoi correspond le niveau ?

J'ai quelques joueurs qui évoluent en DH ou en DHR. D'autres jouent en district, j'ai quelques U19 et des joueurs qui jouent à 7, en FSGT.

Est-il difficile de trouver une cohésion ?

Ça se travaille au fur et à mesure des années car les effectifs ne bougent pas beaucoup d'années en années. On démarre les matchs amicaux en novembre-décembre. Puis j'intensifie ma préparation jusqu'à mars pour les phases qualificatives.

"Le tirage au sort sera important"

Vous vous êtes qualifiés pour les phases finales en région parisienne (2-3 juin), pouvez-vous revenir sur cette phase qualificative ?

La France est dirigée en 9 zones géographiques. Nous étions dans une poule à 3, avec l'Hérault et le Var. La zone Méditerranée est très difficile car nous sommes une terre de football. L'équipe qui en sort vainqueur va souvent loin ensuite. On fait 0-0 contre le Var et on gagne aux penalties. L'Hérault ayant battu le Var, le vainqueur de notre confrontation se qualifiait et nous avons gagné 2-1.

Avec quelle ambition irez-vous pour ces phases finales ?

L'objectif principal était déjà d'y être car ce n'était pas arrivé depuis 2014 (à l'époque les Sapeurs Pompiers du 13 avaient terminé troisième). On n'a jamais été champion de France, donc pourquoi pas cette année. Mais je préfère rester humble, il y aura quatre poules de cinq, le tirage au sort intégral sera très important. On ne sait pas contre qui on peut tomber, il faut toujours un peu de chance.

Quel va être votre programme jusqu'au mois de juin ?

On va essayer de faire quatre ou cinq matchs amicaux. Nous n'avons pas de terrain, nous ne nous entrainons pas donc les matchs sont les seuls moments où on peut se retrouver et parfaire nos automatismes.

L'effectif 

Yann Latil (Codis, cap), Fabien Tramoni (la Ciotat), Cyril Garcia (Fos), Steph Deplat (Pennes Mirabeau), Raphaël Garcia (la Ciotat), Jonathan Gandebouf (Vitrolles), Quentin Gouin (Berre), Fabien Enrico (Fos), Davi Volpiano (Aubagne), Léoplod Larnaudie (Arles), Benji Mattera (Marignane), Zoubir Ghemaz (Trest), Billel Mraihi (Marignane), Djany Fiorenti (Port de Bouc), Pierre Bourron (Bva), Jonathan Di Maria (Martigues), Halladj Helies (Miramas), Florian Buquoy (Istres)

Staff

Christophe Rodriguez (Fos), Majid Zaaraoui (Château)

Responsable équipe

Franck Fernandez (Mimet)