Coupe de France - L'exploit de Gémenos

A 10, sans gardien pour les 10 dernières minutes, les Gémenosiens ont résisté au Sporting Club de Toulon. Les partenaires de Nicolas Dumortier tiennent certainement leur match référence.

"La fin de match était spéciale compte tenu de la blessure de Gueydon mais on a su s'accrocher à 10contre 11 pdt 10 minutes. Benjamin Benattar n'a pas eu d'arrêt franc à faire, juste quelques sorties bien senties. Concernant le reste du match, sur la première mi-temps on se fait dominer surtout techniquement. Ils touchent le poteau et Fasfat sauve sur la ligne mais on tient bon grâce à une grosse générosité. En deuxième mi-temps tout s'inverse et on s'installe chez eux. Le rapport de force s'inverse, on prend confiance, ils doutent. Notre impact physique se fait plus intense. On nous refuse un but largement valable, le coach craque et se fait expluser. Dix minutes plus tard, Ennys (Hammoud) nous libère sur un magnique coup franc dont il a le secret. 1-0 logique, on sentait qu'ils ne reviendraient plus, on était sereins. A la 80e,  Gueydon se fait déséquilibrer sur une sortie aérienne et retombe inconscient. Il est évacué par les pompiers (tout va bien pour lui aujourdhui, je l'ai eu au téléphone) et Benji se met aux cages. On connait la suite. 

Je félicite les joueurs, Titou, les remplaçants ou même les tribunes. On a la chance d'avoir un super groupe avec des joueurs valeureux et ça on le doit au staff qui a su créer ça depuis plusieurs années. Je pense que notre saison est enfin lancée, il nous manquait ce genre de performance pour prendre conscience des forces de notre équipe. Place maintenant à villefranche samedi pour aller de l'avant car la coupe c'est kiffant, mais notre pain quotidien c'est bien le championnat"

Au fil des minutes